La gestion de contenu
Electronic Content Management
La gestion de contenu
Electronic Content Management
illu-gestion-contenu
La Gestion Électronique de Documents (GED)
ou Electronic Content Management (ECM)
pic-it05

La Gestion Électronique de Documents (GED) est un procédé informatisé visant à intégrer, produire, transmettre et stocker des informations et des documents électroniques (texte, tableur, image, vidéo, audio…).

Les principaux constituants d’un système GED sont :

Acquisition/Numérisation
intégration des documents existants (papiers et électroniques), production et échange de documents électroniques.
Classement
indexation des documents par type, mots clefs…
Stockage
définition du support de stockage en fonction de l’organisation, la durée, le lieu et la périodicité du stockage.
Diffusion et consultation
des documents via internet ou un intranet.
Conformité légale
réglementaire et normative

Il est nécessaire de structurer les données des entreprises, qui sont à la base de la création de valeur ajoutée et de productivité.
● Renforcement du cadre juridique lié aux scandales financiers
● Intégrité, confidentialité, accessibilité, pérennité, fiabilité
● Cadres normatifs Afnor NF 461 (NF Z42 et ISO 14641), et directives européennes

Conformité légale
réglementaire et normative

Il est nécessaire de structurer les données des entreprises, qui sont à la base de la création de valeur ajoutée et de productivité.
● Renforcement du cadre juridique lié aux scandales financiers
● Intégrité, confidentialité, accessibilité, pérennité, fiabilité
● Cadres normatifs Afnor NF 461 (NF Z42 et ISO 14641), et directives européennes

Communication et collaboration

Les entreprises et les administrations publiques doivent faire face à l’explosion du volume de contenus électroniques, structurés, semi-structurés, ou non structurés, et à leur diversité, qu’ils soient issus de documents bureautiques (textes, tableaux, etc.), d’applications web (portails, intranets, extranets, sites web, etc.), de documentations techniques, des courriels, etc.

1. Complexification croissante
des produits et services
2. Complexification des projets inhérents
mettant en scène des équipes
3. Nécessité de partager efficacement l’information
de réutiliser les connaissances, et d’étendre les frontières traditionnelles de l’entreprise